'Ouïr, c’est obéir, adhérer à un commandement. Je n’entends pas donc je n’obéis pas. Je fais ce que je veux de moi et des autres. La musique crée le monde et le musicien avec lui. Mon corps sort du ventre de bois, l’instrument m’accouche, me rend à la vie. Avant, dans le silence, j’étais mort. A présent, sur la portée, je vibre et je sens.'   Cécile Ladjali

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



9244004

Antoine Percheron




- 1 -



Antoine PERCHERON
Végétal
L'Escampette
38  pages
6  euros

30-12-2005

 

    Antoine Percheron décède à 25 ans d'une tumeur au cerveau. Ce court texte inachevé fut retrouvé dans ses papiers. Ce texte exceptionnel est la métaphore d’une maladie où l’auteur s’imagine plante, métaphore pourtant réaliste puisque la tumeur d’Antoine Percheron était un oligodendrogliome dont la caractéristique est de naitre des racines au fond du cerveau.
Un petit bijou lumineux à découvrir.

Thème(s) : Littérature française

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture