'Ca les vexait, les prolétaires, autant que ceux qui les encadraient, de voir démolir le château où ils espéraient entrer un jour par la grande porte.'   Laurent Chabin

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



8580868

Louis-Philippe Dalembert




- 2 -



Louis-Philippe DALEMBERT
Avant que les ombres s'effacent
Sabine Wespieser
295  pages
21  euros

16-04-2017

 

    Après le séisme de 2010 de Haïti, le moment est venu pour Ruben Schwarzberg, à plus de 90 ans, de dresser le bilan de sa vie. Sa petite cousine vient d’arriver d’Israël pour aider après cette catastrophe. Il va lui conter sa vie, ses fuites multiples, ses passages en Pologne, en Allemagne, en France, avant de trouver à Haïti un apaisement et une sérénité, sa Terre Promise. Il fit de brillantes études de médecine à Berlin mais connaîtra aussi le camp de Buchenwald. Il prendra le bateau à destination de Cuba qui sera refoulé mais fera partie ensuite de ceux qui seront sauvés par un petit pays, fier et visionnaire (comme il l’avait déjà été à propos de l’esclavage), qui dès 1939, promulguera un décret autorisant les consulats à aider les Juifs qui voudraient rejoindre Haïti. Le vieil homme raconte alors avec calme, reconnaissance et tendresse sa trajectoire, préférant se souvenir en premier lieu de l’humanité de ceux qui les ont aidés et accueillis. Un joli portrait d’un homme contraint à l’exode, une intégration réussie, un hommage vibrant à Haïti terre d’accueil, un rappel historique nécessaire, une écriture toujours aussi poétique et un ton non dénué d’humour, tous les ingrédients sont là pour que l’on dévore goulûment ces ombres !

« Et les Parisiens, c’est connu, sont peu patients avec ceux qui mastiquent mal leur langue, une manière habile, au fond, pour cacher leurs lacunes dans celles des autres. »

« Le passé d’un individu, c’est comme son ombre, on la porte toujours avec soi. Parfois il disparaît. Parfois il revient… Il faut apprendre à vivre avec, à s’en servir au mieux pour avancer. »

« L’être humain s’habitue hélas à tout. »

« Aucun rêve n’est fou, si on se donne les moyens de le réaliser. »



Ecouter la lecture de la première page de "Avant que les ombres s'effacent"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère

 


- 1 -



Louis-Philippe DALEMBERT
Ballade d'un amour inachevé
Mercure de France
288  pages
18.9  euros

31-08-2013

 

    Dans un modeste village des Abruzzes, Azaka ne passe pas inaperçu. En effet, l’homme est arrivé d’Haïti. Âgé d’une dizaine d’années, il est resté coincé longtemps sous les décombres lors du tremblement de terre qui a terriblement éprouvé le pays. Sauvé par un volontaire italien, il y laissera ses rêves mais aussi son père et son frère. Il prendra donc plus tard le chemin de l’exil, douleur des exilés déchirés par l’abandon des leurs et de leur pays et torturés par leur histoire. Entre curiosité et rejet, il s’installe et rencontre l’Italie, les Italiens et leurs traditions, le pouvoir et l’influence des Mammas mais aussi l’humour permanent qui permet à tous d’accepter le quotidien. Il croit même en son intégration alors que très amoureux et attentionné pour son épouse Mariagrazia (qui a su passer outre les pressions familiales), ils attendent un heureux évènement, une fille espère-t-il. Pourtant, comme une malédiction ou un bégaiement de l’histoire, l’Italie subit à son tour un terrible tremblement de terre, et dans ces moments, au cœur des drames, les tensions sont exacerbées… Le récit de Louis-Philippe Dalembert aborde moult thèmes souvent graves mais toujours avec humour (l’exil et le déplacement, les rencontres inattendues, le poids des traditions, la vie au cœur des catastrophes naturelles, le racisme, la religion…) et confirme que la vie demeure la plus forte malgré les évènements qui viennent l’écorcher.

« Le malheur sait aussi bien diviser que rapprocher les humains. Il suffit d’un rien, d’un geste, d’un mot, du silence même, pour que l’on bascule d’un côté ou de l’autre. Dans l’horreur ou la générosité. »


Ecouter la lecture de la première page de "Ballade d'un amour inachevé"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature étrangère

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture