'Des pas hésitants espacés par un intervalle de secondes, qu’on ne pouvait pas jouer sans de dramatiques changements de rythmes. Chanceler, grimper, tomber, ce genre d’histoires. Pourquoi une mélodie qui monte puis descend provoque-t-elle tant de tristesse ? Est-ce qu’on était plus avancé quand on le savait ? Inspirer avec espoir, souffler avec déception. Monter la colline puis, fatalement la redescendre. Recevoir une chose puis devoir y renoncer. La vie, quoi.'   Anna Enquist

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



10851221

Stéphane Louis




- 1 -



Stéphane LOUIS   -  Lionel MARTY
L'amour est une haine comme les autres
Bamboo

72  pages
16.9  euros

06-03-2017

 

    Le récit débute avec un lynchage en 1948 aux Etats-Unis. Un jeune noir chétif, Abe, est en train de prendre une raclée et le combat est déloyal. Suit un flash-back qui remonte aux sources d’une amitié interdite entre un gamin noir et un petit blanc, le fils du patron de l’usine du coin. Ils se retrouvent souvent en cachette et jouent ensemble. Un jour, Will sauve Abe de la noyade, et l’amitié devient éternelle : Abe s’engage à aider Will pour l’école où il ne trouve pas sa place et Will à toujours lui trouver du travail. Néanmoins, l’Amérique (et la Louisiane) vit encore en 1928 un racisme absolu et leur amitié ne peut s’exposer. Ils la vivront en cachette… Le récit est tendu et direct, il décrit avec précision un contexte historique et une belle et vraie amitié et le tout est renforcé par un dessin traduisant aussi bien la violence que la douceur.

Thème(s) : Adulte Bandes dessinées

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture