'Vomir la jeunesse pour son inculture n’est qu’une ultime preuve de la détestation de soi. '   Jean-Philippe Blondel

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 

 
 



8617924

Viviane Hamy




- 17 -



Alexis RAGOUGNEAU
Evangile pour un gueux
Viviane Hamy
360  pages
19  euros

19-01-2016

 

    Alexis Ragougneau permet aux lecteurs de son premier roman, « la Madone de Notre-Dame », de retrouver le duo bancal d’enquêteurs Landard-Gombrowicz, la juge Claire Kauffmann, le père Kern et Notre-Dame. Quelques jours avant Noël, une bande de SDF envahit Notre-Dame, s’y installe, bien décidée à y fêter Noël ! Ils ont à leur tête Mouss, « le roi des gueux », un jeune bien décidé à hurler sa rage. Le père Kern se trouve là par hasard, demeure enfermé avec eux, tente de les tempérer et hésite à s’engager totalement à leurs côtés ou à céder aux pressions de sa hiérarchie. Finalement, l’intervention policière règlera tout, il en sera pour quelque chose à son grand dam... Néanmoins, peu de temps avant Pâques, le corps de Mouss est repêché dans la Seine, il est mort noyé mais atrocement mutilé tel un Christ contemporain. Les enquêtes démarrent, celle de Landard et Gombrowicz et celle de Kaufmann évidemment. De même, Kern ne pourra résister longtemps et se lancera à son tour sur les traces du ou des tueurs. Encore une intrigue complexe, dense et rondement menée, une histoire de chemin de croix et de sacrifice au cœur du quotidien des SDF.

Ecouter la lecture de la première page de "Evangile pour un gueux"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française Polar/Thriller

Les titres de Alexis Ragougneau lus par Vaux Livres

 


- 16 -



Dominique SYLVAIN
L'archange du chaos
Viviane Hamy
330  pages
18  euros

19-01-2015

 

    L’équipe du commandant Carat tangue, une équipe à deux têtes avec Mansour qui vient d’être écarté, et une petite nouvelle Franka Kehlmann qui vient d’arriver. Brillante, il va falloir qu’elle trouve sa place alors que Carat un molosse à la Ventura a quelques absences… Elle vit avec son frère, Joey, un solitaire bien singulier passionné de photographies, et refuse de voir son père, le Chacal, histoire familiale mouvementée… C’est à ce moment qu’un tueur en série se réveille, un tueur qui semble toujours avoir une longueur d’avance sur les enquêteurs, un tueur qui torture, coupe les langues puis signe et met en scène ses crimes. Justicier divin, aux ordres des écrits, rien ne semble pouvoir l’arrêter. L’équipe recherche les liens entre les morts, ils visiteront même le quartier Montaigu de Melun, en vain ! La juge commence de remettre en cause leur efficacité, comment débloquer la situation ? Quel fil suivre pour remonter l’histoire de ces meurtres ? La première enquête de Franka à laquelle on s'attache immédiatement.

Ecouter la lecture de la première page de "L'archange du chaos"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française Polar/Thriller

Les titres de Dominique Sylvain lus par Vaux Livres

 


- 15 -



François VALLEJO
Fleur et sang
Viviane Hamy
260  pages
19  euros

12-08-2014

 

    Deux hommes. Deux destins. Deux époques. Un jeune novice sur les traces de son père, maître chirurgien-apothicaire du XVIIe, un chirurgien cardiologue réputé du XXIe. Deux amoureux de leur art, du geste parfait, de leurs patients et de la guérison, jusqu’à la folie. François Vallejo croise les deux histoires, les vocations, les destins aussi éloignés que proches, différents que similaires. Urbain le Jeune Delatour accompagne son père sur les chemins de la paroisse de Neville-au-Désert, aussi bien dans les lieux les plus reculés que chez le seigneur de Montchevreüil et sa fille. Il voue une grande admiration pour son père mais ressent parfois quelques doutes concernant son avenir dans le métier que l’amour pour son père saura lever. Urbain l’Aîné Delatour se consacre en effet totalement à son métier et à ses patients et ira très loin dans le secours apporté aux ouailles de Neville-au-Désert sous l’œil attendri et parfois circonspect de son fils. Quatre siècles plus tard, Etienne Delacour passionné d’archéologie deviendra chirurgien cardiologue notamment par amour, pour Irène Saint-Aubin rencontrée sur un chantier de fouilles et fille d’un administrateur d’un établissement hospitalier parisien. Etienne fera ses armes à Tours et rejoindra l’établissement du père d’Irène. Passionné, il se consacrera corps et âme à son métier, jusqu’à la déraison, chaque opération le met en danger, chaque guérison une victoire. Succès, notoriété engendrent aussi jalousie… et la chute n’en sera que plus violente. François Vallejo prouve une nouvelle fois son immense qualité de conteurs, et il nous offre ici deux histoires en une où au cœur de la passion et du dévouement, la tension et l’empathie pour les personnages vont croissantes.

« Epargner quelqu’un, des fois, en le laissant finir, c’est le contraire d’un meurtre. Rien que de l’amour. »


Ecouter la lecture de la première page de "Fleur et sang"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

Les titres de François Vallejo lus par Vaux Livres

 


- 14 -



Alexis RAGOUGNEAU
La madone de Notre-Dame
Viviane Hamy
105  pages
17  euros

07-01-2014

 

    Le jour de l’Assomption, Notre-Dame s’anime plus que d’habitude. Ca fourmille de partout, même les ecclésiastiques sont nerveux, la procession organisée en son sein pour honorer la Vierge Marie rassemble de nombreux fidèles. Le lendemain, tout le monde y compris les membres de l’église repère une jeune femme assise sur un banc, belle, éblouissante et provocante dans une robe très courte, immobile, elle attire autant qu’elle réfléchit la lumière. Pourtant, lorsqu’une Américaine s’assoit à côté d’elle, elle s’écroule. Certainement morte déjà depuis de longues heures, les visiteurs n’avaient rien remarqué. Petite révolution, la police débarque en nombre avec à sa tête Landard et Gombrowicz, deux flics qui ne font pas dans la dentelle, rapidement suivis par une jeune procureur, Claire Kauffmann qui prend vite cette affaire très à cœur. Tout le monde est interrogé, le personnel de la cathédrale et les fidèles. On sait rapidement qu’elle était présente le jour de la procession, avec la même tenue, et qu’elle a eu une altercation avec un jeune homme, angle blond au comportement saugrenu, un habitué des lieux. Coupable idéal. Mais pourquoi aurait-il refermé le vagin de la victime avec de la cire ? Le père Kern reste dubitatif devant trop d’évidences. Malgré une maladie sourde et handicapante qui le ronge et aidé par le prisonnier qu’il visite régulièrement, il mène sa propre enquête ce que remarque évidemment Landard et Gombrowicz… Alexis Ragougneau mène parfaitement le fil de l’enquête mais surtout propose une série de personnages emblématiques, vrais, épais, chacun (sur)vivant comme il le peut avec son histoire et ses failles.

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "La madone de Notre-Dame"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française Polar/Thriller

Les titres de Alexis Ragougneau lus par Vaux Livres

 


- 13 -



Hoai Huong NGUYEN
L'ombre douce
Viviane Hamy
160  pages
15  euros

14-03-2013

 

    En 1954, les troupes de l’armée populaire vietnamienne harcèlent les troupes françaises. Parmi elles, Yann, jeune breton de Belle-Ile, se retrouve évacué vers Hanoï suite à une blessure au thorax. Yann est un taiseux, un rêveur et lorsqu’il voit la première fois, Mai, jeune Annamite envoyée par les sœurs du couvent, il la remarque à peine alors que Mai immédiatement est foudroyée. Histoire d’amour impossible, et pourtant, jour après jour, les liens se tissent et Yann découvre Mai qui tente alors de repousser au maximum le nouveau départ de Yann vers le front. Ce n’est que le début des épreuves qui entraveront leur relation : le père de Mai a d’autres projets pour sa fille et surtout la guerre et les combats, la séparation est inéluctable. Quand Yann part vers Diên Biên Phu, ils se marient, se jurent fidélité, de s’attendre et de se retrouver quand les combats seront achevés. Mais pourront-ils résister et surtout survivre à cet enfer ? Hoai Huong Nguyen a trouvé le ton juste pour osciller, avec mesure et poésie, entre douceur et violence et elle ceint habilement le lecteur d’une toile aussi douce qu’étouffante. Une belle et douloureuse émotion.

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "L'ombre douce"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

 


- 12 -



François VALLEJO
Métamorphoses
Viviane Hamy
21  pages
332  euros

11-06-2012

 

    Alix apprend par un ami commun que son demi-frère Alban s’est converti à l’Islam. Ce demi-frère qu’elle a aidé, aimé, soutenu alors que leurs parents ne s’occupaient pas d’eux, aurait même changé de nom. Alban est un brillant étudiant en chimie, et sa rencontre avec l’Islam provoquera une mutation aussi bien physique que morale. Le récit montre les réactions, doutes, interrogations d’Alix devant cette conversion inattendue, son désarroi de n’avoir rien vu venir, de n’avoir rien pu éviter. Entre incompréhension et culpabilité, elle découvre la croyance, le fanatisme (« … fanatique, fanatisme, on a vite fait de se débarrasser des gens qui croient à quelque chose de plus grand qu’eux, en les salissant et en les traitant comme des fous intolérants. ») au sein d’un monde où règnent les manipulations, par les musulmans eux-mêmes, par la DCRI… Pourtant à sa grande surprise, cette mutation n’a pas éteint la tendresse qu’Alban ressent toujours pour sa sœur et le dialogue est encore possible malgré le fossé qui les sépare et qui se creuse. Comme à chaque roman, François Vallejo emporte son lecteur dans un récit tendu et vivant, ici contemporain, le tient en haleine du début à la fin, sans jamais porter de jugement définitif, mais en suscitant réflexion et questionnements.

« Il était déjà entré dans une secte, la plus admise des sectes, la plus universellement appréciée, la secte technologique, la secte de la distraction pour tous, on ne l’appelle jamais comme ça, une secte tout de même. Je ne vois pas comment le dire autrement. Conversion. Il glisse d’une secte à l’autre. »

Ecouter la lecture de la première page de "Métamorphoses"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

Les titres de François Vallejo lus par Vaux Livres

 


- 11 -



Karim MISKÉ
Arab jazz
Viviane Hamy
300  pages
18  euros

22-04-2012

 

    Le 19ème arrondissement de Paris incarne l’exemple type du quartier cosmopolite, mélange à l’extrême et vie trépidante. Pourtant, au milieu de cette animation, vit Ahmed Taroudant. Solitaire, ces seules sorties sont réservées à son libraire favori, un vieil anarchiste arménien aussi solitaire que lui, qui vend ses livres au poids. Ahmed vit retiré dans son appartement au milieu des livres qui s’empilent et passe le plus clair de son temps à lire. Tout est bouleversé lorsque sa voisine Laura est assassinée après une mise en scène atroce et symbolique. Premier témoin de la scène du crime, cela réveille en lui des démons oubliés mais insuffle également une rage l’incitant à se lancer à la recherche des assassins. Le voici immédiatement ramené dans la réalité au cœur des histoires de religions du quartier (et d’ailleurs) à la rencontre des musulmans, juifs loubavitch et autres témoins de Jéhovah fous de Dieu de tous ordres « ceux qui colmatent leur gouffre, leur vide intérieur avec le béton de la certitude », de trafics de drogue et de corruption et au contact des flics atypiques chargés de l’enquête : Rachel Kupferstein qui l’attire immédiatement et Jean Hamelot, autant faux amants que sœur et frère. Au moment où une mystérieuse et surpuissante pastille bleue commence d’inonder les quartiers, les comportements de quelques-uns attirent son attention. Karim Miské mène de front une intrigue complexe, des digressions créant des ruptures et des variations de rythmes maîtrisées, et des portraits particulièrement réussis et réalistes.

Premier roman


Ecouter la lecture de la première page de "Arab jazz"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française Polar/Thriller

 


- 10 -



Cécile COULON
Le roi n'a pas sommeil
Viviane Hamy
145  pages
17  euros

12-01-2012

 

    William Hogan en héritant d’un confortable pactole de ses parents acquiert le domaine de ses rêves, une vaste propriété sauvage, obscure, peuplée de bêtes sauvages où la présence de l’homme a disparu. Il entreprend immédiatement de l’entretenir et de la protéger. L’homme est solide, dur à la tâche mais s’épuise au travail. Ses économies ne suffisant plus, il accepte tous les boulots, le domaine, la scierie, la gendarmerie où il trie les fiches vertes, les fiches d’assassins d’enfants qui le bouleversent… Même s’il a séduit et épousé la belle Mary, William s’isole, devient taciturne et parfois violent, une violence sourde, inattendue qu’il ne peut contrôler. Mary continue de l’épauler, sans faille ni retenue, le réconforte, alors qu’il devient de plus en plus distant. La naissance du petit Thomas ne change rien. Alors que Mary le couve, William semble emprunté et hésitant. L’enfant est beau, rieur, brillant mais ne lui correspond pas. Il est sensible et frêle. Le père et le fils ne s’unissent réellement que dans cette tristesse et ce désespoir qui les habitent. Ils s’épieront à distance, sans jamais savoir ou réussir à briser le miroir. Dès ses premières années, tout pourrait sourire à William et néanmoins, une ombre noire, « une humeur noire », semble obscurcir son destin, inéluctablement. Ses premiers mots sont laborieux, son adolescence inquiète. Incidents, accidents de la vie viennent la piquer, la dévorer, comme une sombre malédiction qui veille. La maison familiale et sa mère demeurent heureusement des points d’ancrage salvateurs, coin de paradis source de petits instants d’oubli, de bonheur mais la réalité n’est jamais loin et le répit que passager. Les incidents s’enchaînent mineurs ou non et après l’accident de son père à la scierie, la vie dérape, son lendemain devient incertain, tangue, jusqu’à quelle extrémité ? Cécile Coulon avec ce deuxième roman offre de sombres et magnifiques portraits d’un homme, d’une famille, d’une petite ville de l’Amérique profonde où tout se sait, rien ne s’oublie et les regards savent le rappeler à chaque instant. L’écriture est maîtrisée et la précision des descriptions dissèque indirectement les âmes et les caractères de personnages denses, épais et puissants dégageant une espèce de violence sauvage aussi attendrissante qu’effrayante. L’exergue de Steinbeck relie avec pertinence ce roman à d’illustres ancêtres littéraires mais aussi cinématographiques. Méfiez-vous des enfants sages surprenait par son originalité, Le roi n’a pas sommeil captera par sa puissance et sa maîtrise.

Article paru dans la Revue Page des Libraires (janvier 2011)


Ecouter la lecture de la première page de "Le roi n'a pas sommeil"    Get Adobe Flash player

Thème(s) : Littérature française

Les titres de Cécile Coulon lus par Vaux Livres

 


- 9 -



Antonin VARENNE
Le Mur, le Kabyle et le Marin
Viviane Hamy
350  pages
18  euros

27-02-2011

 

    Publier un roman sur fond de guerre d’Algérie s’avère encore un dangereux exercice d’équilibriste. Le bien, le mal, la guerre et ses horreurs, la torture, roman historique, roman à thèse, récit de guerre, où placer les limites, sans parler des dernières polémiques entre historiens et romanciers et fiction et histoire. La nouvelle génération d’écrivains franchit le pas avec brio : sur cette période, Antonin Varenne rejoint notamment Laurent Mauvignier, Jérôme Ferrari mais dans un autre style, notamment en adaptant et détournant habilement les règles du polar. Il s’est imbibé des confessions ultimes de son père pour décliner une intrigue riche et complexe qui oscille chapitre après chapitre entre les années 50-60 et les années 2000. L’ouverture du livre donne le ton, le lecteur est littéralement placé au beau milieu d’un ring où s’affrontent un flic, la quarantaine tassée, surnommé Le Mur et un gamin de vingt ans. Le Mur sort une nouvelle fois vainqueur mais le prix à payer s’accroît à chaque combat. Dans le vestiaire, le Pakistanais lui propose une combine louche, corriger quelques amants… pas de risque et de la monnaie pour pouvoir rejoindre Mireille, professionnelle de l’amour. Le flic, pas très fier, après réflexion accepte mais ne sait pas où ses poings le mèneront. En effet, après deux contrats réalisés sans obstacle ni scrupule, il doit tabasser un vieil et fragile Algérien et le Mur fascille et ne peut s’y résoudre. Lorsque le Kabyle l’éclaire sur les identités des deux hommes qu’il a corrigés, le Mur, humilié, ne comprend pas précisément l’origine de la manipulation. Le Kabyle l’entraîne une plongée dans l’Histoire et dans son histoire lors d’un dernier voyage vers Marseille à la rencontre de son passé auquel appartient aussi le Marin, dernier membre du trio. Le Marin et le Kabyle retrouveront leur passé commun et douloureux. Antonin Varenne tient une nouvelle fois en haleine son lecteur avec un rythme soutenu adopté également par de beaux personnages animés de sentiments forts et contrastés, et par un va-et-vient réussi entre passé et présent et violence et fragilité.

« La guerre ne forme pas la jeunesse, elle la viole. »

« Quand j’ai eu mon premier petit-fils, j’ai senti que tout pouvait, je sais pas, être lavé. Que ce môme, même si on lui racontait que son grand-père avait fait la guerre d’Algérie, ça lui collerait pas à la peau. »

Thème(s) : Littérature française Polar/Thriller

Les titres de Antonin Varenne lus par Vaux Livres

 


- 8 -



Boris KHAZANOV
L'heure du roi
Viviane Hamy
127  pages
7  euros

31-01-2011

 

    "L’heure du roi" de Boris Khazanov est un court roman, compact et particulièrement fort et efficace, longtemps interdit en URSS, remarquable par le contraste évident entre la prose douce et apaisée et le propos si cruellement humain. Un roi et sa femme règnent sur un tout petit pays qui semble vivre en dehors du temps. Lorsque les nazis l’envahissent, la vie continue, simplement, sans bouleversement. L’étoile jaune prend place jour après jour, presque naturellement. Un rêve réveillera le roi qui changera le court des choses, par un acte simple et gratuit, « absurde, insolent » tel un « Don Quichotte moderne » sans réflexion, sans considération sur son impact. La morale de ce petit texte est parfaitement exprimée par Elena Balzamo, la traductrice, dans sa postface : « Se sentir libre ne suffit pas, il faut agir en homme libre ».

Thème(s) : Littérature étrangère

 


- 7 -



Dominique SYLVAIN
Guerre sale
Viviane Hamy
318  pages
18  euros

09-01-2011

 

    Florian Vidal est un jeune, brillant et riche avocat d’affaires. Spécialisé dans la gestion des contrats d’armement comme dans les relations franco-africaines, il est au service exclusif de Richard Gratien, « Mister Africa », sorte de patriarche, image toujours vivante et particulièrement réaliste de la Françafrique. Richard Gratien partage sa vie avec une très jeune, superbe et fantasque épouse mais sans enfant, Florian est devenu son fils spirituel alors qu’il s’efforçait de gravir tous les échelons de l’entreprise. Leur destin bascule lorsque le corps de Florian Vidal est retrouvé aux abords d’une piscine atrocement assassiné : menotté, torturé, un pneu enflammé autour du cou, le supplice du Père Lebrun expérimenté jadis en Afrique du Sud (« Avec nos boîtes d'allumettes et nos pneus enflammés, nous libérerons ce pays ») et à Haïti. Or, cinq ans auparavant, Toussaint Kidjo, un policier franco congolais aux ordres de la commissaire Lola Jost fut assassiné selon le même procédé et son meurtre ne fut jamais élucidé malgré l’implication totale de Lola Jost. Il n’en fallait pas tant pour que Lola maintenant en retraite relance son enquête, persuadée que les deux affaires sont étroitement liées. Elle est épaulée par le dalmatien Sigmund et par son amie Ingrid Diesel, Américaine, artiste masseuse, danseuse au français approximatif, ancienne amante du commissaire Sacha Dugain, qui a pris en charge cette affaire. Deux enquêteurs pour deux enquêtes menées en parallèle sur un rythme endiablé qui parfois se croisent ou se superposent. Les enjeux politico financiers sont gigantesques, le milieu est dangereux, puissant et protégé, les politiques veillent… Les enquêtrices du dimanche ne se sentent pas entravées par les pressions subies par Sacha mais jusqu’où les laissera-t-on progresser dans cette « guerre sale » et violente ?

Article paru dans la Revue "Page des Libraires".

Thème(s) : Littérature française Polar/Thriller

Les titres de Dominique Sylvain lus par Vaux Livres

 


- 6 -



Cécile COULON
Méfiez-vous des enfants sages
Viviane Hamy
111  pages
16  euros

20-06-2010

 

    Méfiez-vous des enfants sages ou le roman de Lua se déroule aux Etats-Unis, sur la côte ouest. Cécile Coulon n’a jamais visité les Etats-Unis mais ses imprégnations littéraires et cinématographiques profondes qui affleurent tout au long du récit le rendent particulièrement réaliste. Le lecteur est tenu en haleine par l’histoire de cette petite fille qui rebondit à chaque nouvel évènement, à chaque nouvelle rencontre. Les personnages sont étudiés, du plus singulier au plus exceptionnel, tous plus inoubliables les uns que les autres autour de cette petite Lua qui observe avec une acuité toute enfantine et sans concession ces adultes, leur bonheur qui s’installe petit à petit mais qu’un évènement grave ou anodin vient toujours bouleverser. Une vraie lucidité face à la vie moderne délivrée avec douceur par des personnages riches.

Article paru dans la revue "Page des Libraires"


Thème(s) : Littérature française

Les titres de Cécile Coulon lus par Vaux Livres

 


- 5 -



François VALLEJO
Les soeurs Brelan
Viviane Hamy
280  pages
22  euros

20-06-2010

 

    Marthe, Sabine et Judith viennent de perdre leur jeune père admirateur de Le Corbusier dont l’ombre pèsera et leur intimera la volonté de rester unies. Le conseil de famille se réunit pour décider de leur avenir et dès cet instant, elles montrent qu’elles ne font qu’un(e). Marthe l’aînée obtient la tutelle de ses deux sœurs. Le style vif, rapide fait parler les trois sœurs d’une même voix, osmose parfaite qui peut osciller malgré tout. Les trois caractères diffèrent mais l’envie de demeurer ensemble est plus forte. Elles forment un clan uni, et chacune tente à son tour d’en sortir mais inexorablement est rattrapée par les deux autres. Judith la plus jeune déroute ses aînées par son fort tempérament, ce qui ne l’empêche pas de revendiquer son lien infaillible à ses sœurs : « Nous sommes sœurs depuis le début, ça durera jusqu’à la fin, si nous le décidons. Il ne faudra jamais me laisser toute seule ». L’une s’éloigne, prend son envol, trouve une place éloignée des deux autres, elles la rattrapent immédiatement : « Cette nuit, elle semble vouloir les condamner à rester sœurs et rien d’autre. ». De même dans la difficulté, les deux autres seront toujours là pour sauver la troisième et la sortir d’une mauvaise passe. Le style indirect adopté par François Vallejo rend ce récit vif, rapide, haletant adopté également par les mouvements centrifuges ou centripètes au sein du clan où chaque femme malgré le lien indéfectible qui les lie recherche une vie extra-clanique. Mais le brelan ne reste-t-il pas toujours supérieur à une carte seule ?

« Elles comprenaient seulement aujourd’hui la dernière phrase de Grand-mère Madeleine avant de mourir : être heureuses toutes les trois, ce n’était pas être heureuses à tout prix, c’était d’être heureuses d’être toutes les trois, même si elles devaient être malheureuses chacune de leur côté. »

Thème(s) : Littérature française

Les titres de François Vallejo lus par Vaux Livres

 


- 4 -



Antonin VARENNE
Fakirs
Viviane Hamy
284  pages
17  euros

05-05-2009

 

    Le lieutenant Guérin officie dans une voie de garage : il a été affecté au services des suicidés. Il n’en semble pas trop affecté, et au contraire, entretient sa mission en suspectant quelques personnages de forcer la main avec psychologie aux suicidés. Epaulé par son fidèle second Lambert, il n’en reste pas moins la bête noire de ses collègues parisiens. Dans le même temps, au centre de la France, loin de la vie citadine, vit John Nichols, un franco-américain entre ermite et indien. Pourtant la gendarmerie le convoque pour lui apprendre qu’il doit se rendre à Paris pour reconnaître le corps d’Alan Mustgrave. Ami fidèle rencontré des années plus tôt aux Etats-Unis, Alan était passé le voir quelques temps auparavant. Fakir des temps modernes, Alan est mort semble-t-il par accident sur une scène du Paris underground. Ce voyage vers la capitale sonne la fin de la tranquillité de John Nichols qui croisera le chemin de l’intègre lieutenant Guérin et d’un ancien taulard Bunker hélas clairvoyant : « peut-être que t’as des bonnes raisons, mais tu fous la merde dans la vie des gens ». Un excellent polar noir avec une vraie ambiance aux personnages atypiques et attachants dans un monde très actuel et à la couleur de la couverture... En espérant que ce soit le début de nos rencontres avec cet inspecteur !

Thème(s) : Littérature française Polar/Thriller

Les titres de Antonin Varenne lus par Vaux Livres

 


- 3 -



Claire WOLNIEWICZ
Terre légère
Viviane Hamy
199  pages
17  euros

02-05-2009

 

    La citation de Nicolas Bouvier mis en exergue de ce roman le résume parfaitement : « Certains pensent qu’ils font un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait ou vous défait. ». Partir loin à la rencontre de l’Autre est aussi (surtout ?) une découverte, une recherche de soi, ou parfois une reconstruction. Ce récit à quatre voix le confirme. Laure ancienne danseuse vit seule avec son jeune fils Ferdinand, admirateur d’Harry Potter. Elle a accepté l’invitation au Viêt-Nam de son demi-frère Julien qui s’apprête à quitter ce pays qu’il aime tant. Elle apprend sur place et à sa grande surprise que leur père est aussi du voyage. Ce père écrivain amoureux de lui-même ne s’est jamais trop préoccupé de ses enfants et de ses femmes. Julien organise une expédition avec l’aide d’une jeune guide Cho qui rêve du prince charmant et regarde Julien avec un œil attendri… Trois adultes quelque peu désorientés et en attente. Seul Ferdinand vit pleinement son voyage, émerveillé, attentif, simplement heureux, loin des quêtes de chaque adulte. Un inconnu se joindra à l’équipée et chacun trouvera dans ses yeux la clé de sa reconstruction. Un beau récit dépaysant qui par son écriture rythmée et l’alternance des voix vous emporte dans un tourbillon d'images et se dévore d’une traite.

Thème(s) : Littérature française

 


- 2 -



Magda SZABO
La rue Katalin
Viviane Hamy
233  pages
21.5  euros

21-08-2006

 

    Trois familles dont le destin est lié, les Biro, les Held et les Elekes, une rue, la rue Katalin et trois jardins. Lieux de bonheur, de dialogues, d'amitié et de rencontres. Les filles Elekes, Iren et Blanka, et Henriette Held sont follement amoureuses de Balint Biro, mais tout le monde s'attend au mariage entre Balint et Iren. Même un premier mariage et la guerre n'empêcheront pas cette union. Pourtant la tragédie petite soeur de la guerre est là et frappera les familles. Les Held juifs seront arrêtés et déportés, Henriette bien que protégée par les autres familles sera tuée dans son jardin par un soldat et ce sera le début de la fin : il faudra d'abord quitter la rue Katalin à laquelle vie et bonheur étaient rattachés et enfin, le départ vers l'ouest de Blanka marquera la fin de tout espérance.

Thème(s) : Littérature étrangère

 


- 1 -



François VALLEJO
Ouest
Viviane Hamy
267  pages
18.5  euros

21-08-2006

 

    Un soir, dans un château du XIXème aux tréfonds des terres de l'ouest, un garde-chasse se découvre un nouveau maître. Alors que la France hésite à épouser la République, le vieux baron de l'Aubépine est mort, et son fils le remplace. Lambert, le garde-chasse, et sa famille sont les seuls à rester au service du lunatique malgré la mauvaise impression initiale : "un peureux pour maître, ne valant pas le plus petit paysan de l'Ouest, ce n'est pas glorieux pour ces gens". Lambert est attaché irrémédiablement au domaine, à "ses" bois, à "sa" meute de chiens sauvages. Sa fille trop belle et à la peau blanche l'accompagne souvent dans ses chasses et devient sa complice. La cohabitation avec ce nouveau baron, plein de folies politiques qui lui vante la République, d'obsessions des corps s'avérera ardue surtout qu'avec son bon sens, Lambert a son franc parler et ses convictions. Dix ans, l'affrontement durera dix ans, la tension et la violence augmenteront au fil des années (et des pages) accompagnant cette destruction mutuelle.

Une nouvelle version d'un huis clos épique à lire absolument.

"Si je ne reviens pas, Lambert, ce que j'espère, tout ici est à vous, tout ici est au peuple... Au peuple ou à moi, monsieur ?"

"J'espère bien qu'on nous surveille, Lambert. Les hommes libres doivent être menacés sans cesse. Je n'ai guère envie d'être libre dans ces conditions".

"Ces barons, ils ont en eux des restes de leurs ancêtres, ils se croient des droits sur le petit monde. Tu peux me parler de la Révolution et de la république, moi je dis que le vieux sang est encore là pour épuiser la moelle des pauvres gens."

Thème(s) : Littérature française

Les titres de François Vallejo lus par Vaux Livres

 


Nouvelle consultation des comptes-rendus de lecture





- Ragougneau - Sylvain - Vallejo - Ragougneau - Nguyen - Vallejo - Miské - Coulon - Varenne - Khazanov - Sylvain - Coulon - Vallejo - Varenne - Wolniewicz - Szabo - Vallejo